Lave-vaisselle frontaux professionnels, comment bien le choisir quand on est traiteur ?

Pour un bon traiteur, l’originalité, l’efficience et le bon fonctionnement de tous ses outils de travail sont de mises. Parmi ces outils, le lave-vaisselle ne fait pas exception. Qu’est-ce donc un lave-vaisselle frontal et du comment bien le choisir ?

Caractéristique générale d’un lave-vaisselle professionnel

Le lave-vaisselle professionnel doit détenir une forte puissance en matière de chauffage. Cela est nécessaire pour obtenir en permanence de l’eau chaude qui sera utilisée pour dégraisser et garantir l’action du produit à vaisselle. L’alimentation électrique est comprise entre 230 V et 400 V, avec une isolation à double paroi. Quant au panier, les dimensions normales sont de 50 cm x 50 cm.

On distingue deux sortes de lave-vaisselle professionnel. Il s’agit du lave-vaisselle dit à capot et de celui dit frontal.

Les particularités du lave-vaisselle professionnel frontal

Les dimensions du lave-vaisselle professionnel frontal sont de 60 cm x 60 cm x 85 cm. Elles lui permettent d’être facilement installé sur le sol ou sous une plonge à emplacement adéquate.

C’est l’outil de cuisine idéal pour les établissements de restauration de petites ou moyennes tailles (40 à 120 couverts).

Il nettoie récipients, tasses, plateaux et assiettes et se charge manuellement. Il est en plus doté d’une porte sécurisée s’ouvrant vers le bas.

Les critères de choix d’un lave-vaisselle professionnel frontal

Tous les lave-vaisselles professionnels frontaux ne sont pas équipés de la même manière. Ils ne doivent également pas être soumis à la même utilisation.

Pour un traiteur, des éléments importants doivent entrer en jeu afin d’orienter le choix.

Les dimensions et l’emplacement de la machine

Tout d’abord, connaitre la dimension des éléments à laver est important. Par exemple, il ne serait pas judicieux de laver un gastro 1/1 (52 cm x 60 cm) dans une machine de dimension 40 cm x 40 cm. La taille de ce qu’il y a à laver doit donc être en adéquation avec le lave-vaisselle choisi.

Ensuite, le choix de la dimension de la machine peut dépendre de l’emplacement qui lui est réservé.

Cela s’impose lorsque la cuisine où elle est censée être installée est déjà construite ou n’est pas modulable.

Présence de la pompe de vidange, ou pas

La pompe de vidange assure l’évacuation des eaux usées à travers un raccord en siphon de levier ou à travers tout autre mode d’évacuation (lorsque l’écoulement n’est pas naturellement possible).

Dans le cas où la zone d’évacuation d’eau en réseau est située en dessous de l’endroit où le lave-vaisselle est supposé être installé, il est normal de se passer de pompe de vidange.

Opter pour une vidange à gravité fera facilement l’affaire.

L’adoucisseur d’eau, ou pas

Le rôle de l’adoucisseur d’eau est d’éviter les dépôts de tartes (calcaire) qui peuvent se retrouver sur la vaisselle ou dans la machine (provoquant ainsi son encrassement).

En gros, il maintient la résistance de la machine et évite qu’elle consomme beaucoup.

Afin de savoir si le lave-vaisselle a besoin d’un adoucisseur d’eau, il faut se renseigner sur la qualité de l’eau utilisée pour la machine.

S’il s’avère que c’est une eau trop remplie de calcaire, l’adoucisseur d’eau devient nécessaire.

Autres paramètres et fonctionnalités à prendre en compte

D’autres fonctionnalités assurent également l’utilisation efficiente et agréable d’un lave-vaisselle professionnel frontal. Il s’agit de la classe énergétique, du volume de la vaisselle à effectuer quotidiennement, la robustesse et la qualité.

Dans le cas de la classe énergétique, la classe « A » est conseillée pour éviter les fortes consommations en électricité. En ce qui concerne le volume de la vaisselle, plus il sera considérable, plus il faudra un grand appareil, voire plusieurs. Quant à la robustesse et la qualité, elles sont fortement dépendantes de la marque choisie.

Comment entretenir un lave-vaisselle professionnel ?

La porte de votre lave-vaisselle est le premier élément dont il faudra vous occuper. Pour cela, prenez un petit chiffon trempé dans une eau claire pour frotter vigoureusement la porte de l’appareil. Il faudra nettoyer l’intérieur et l’extérieur de la porte, sans oublier les joints et les contours.

Pour nettoyer les paniers du lave-vaisselle, il faudra d’abord les sortir puis les plonger dans un bac. Ce dernier sera rempli d’eau et de liquide vaisselle. Une éponge suffit pour laver les portes-assiettes et les paniers. Enfin, procédez au rinçage et laissez sécher.

En dernier lieu, il faudra procéder au nettoyage des bras de lavage et du filtre situé dans la cuve. Ce dernier sera dévissé puis lavé à l’eau claire, puis il faudra l’essuyer avec un tissu doux. Les bras de vaisselle seront également démontés et nettoyés à l’eau courante avec une petite brosse.

Lancez un court cycle de lavage à l’eau de javel après avoir remonté tous les supports et pièces, pour achever l’entretien du lave-vaisselle.

Nos autres guides conseils sur le matériel de lavage :

Lave-vaisselle à capot professionnel

Quelle durée de vie dans le milieu de la restauration ?

Plonge professionnelle

Pourquoi et comment l'utiliser ?

Lave-verres professionnel

Comment l’installer ?